PORT AUTONOME DE LOME

MOT DE BIENVENUE DU PRÉFET MARITIME

Monsieur le représentant du Ministre-Conseiller à la Mer,
Monsieur le Secrétaire Général du Ministère des Transports,
Monsieur le représentant du Directeur Général du Port Autonome de Lomé,
Monsieur le Directeur des Affaires Maritimes,
Mesdames et messieurs les Directeurs de Départements,
Monsieur le Directeur Général de l’OTAM,
Monsieur le Directeur Général de l’Environnement,
Monsieur le Directeur Général des Transports,
Monsieur le Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Togolaises,
Monsieur le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre,
Monsieur le Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air, 
Monsieur le Chef d’Etat-Major de la Marine,
Monsieur le Directeur Général de la Gendarmerie,
Monsieur le Directeur Général de la Police Nationale, 
Messieurs les Officiers de Sécurité du Port de Lomé,
Chers conférenciers,
Chers participants,
En vos grades et rangs, tout protocole respecté.

C’est pour moi un agréable plaisir de vous souhaiter au nom du DG du Port autonome de Lomé, une cordiale bienvenue dans cette salle, spécialement aménagée pour abriter l’atelier de sensibilisation sur le Code ISPS. 
Votre présence ici malgré vos diverses occupations, témoigne de l’importance que vous accordez aux activités initiées par les autorités maritimes et portuaires. 
Point n’est le lieu de rappeler ici l’importance des ports dans les économies de nos Etats à travers les transactions internationales. Dans le même ordre d’idées, chacun est parfaitement informé de l’émergence des menaces, des risques d’actes criminels et terroristes qui pèsent sur les navires et les installations portuaires.  
Vous convenez avec moi que les Etats ne peuvent rester bras croisés face à ces menaces. Il faut que des réponses diligentes et appropriées soient apportées pour rassurer non seulement les opérateurs du trafic maritime, portuaire et terrestre, mais aussi pour pérenniser les acquis de nos économies encore fragiles. 
A cet égard, des mesures de prévention et de protection contre tous ces genres d’actes deviennent une impérieuse nécessité. Au-delà de la prise des mesures appropriées et ponctuelles, il s’est avéré une absolue nécessité de mettre en place un système de coordination afin de consolider les acquis des différentes structures en charge de la gestion de ces problématiques.  
C’est pourquoi, votre présence à cet atelier constitue pour nous, la concrétisation de cette volonté de toujours mieux faire pour la sécurité de notre port. 
Nous espérons pouvoir répondre à vos diverses attentes, lors de cet atelier de vulgarisation du Code ISPS. Il s’agit pour nous, à travers des échanges constructifs et interactifs, de mieux expliquer  les spécifications dudit Code et les rôles de chaque acteur. De même, il vous sera loisible de mieux appréhender les consignes spécifiques en vigueur au port de Lomé et dont l’application incombe principalement aux forces de sécurité, aux agents de la sureté, aux différents opérateurs économiques, aux agents du port, etc. 

Avant de conclure mon propos, je voudrais,  exprimer au nom du Directeur général du Port Autonome de Lomé, toute ma gratitude à son excellence monsieur le Ministre-Conseiller à la Mer pour les efforts qu’il accomplit pour donner un sens et un contenu concret à l’Action de l’Etat en Mer.
Nos remerciements vont également au préfet maritime qui, empêché, me charge de vous transmettre ses encouragements.


Au nom du Chef de Sécurité du Port Autonome de Lomé cette fois, j’adresse mes très vifs remerciements au Directeur Général du Port Autonome de Lomé, chef d’œuvre de cette activité. 
A l’endroit de tous les experts ici présents, j’ adresse mes sincères reconnaissances.
Quant à vous participants, je suis assuré que cette journée vous sera riche en enseignements.

Je vous remercie.
 
LES PARTENAIRES DU PAL: