PORT AUTONOME DE LOME

DISCOURS DE CLOTURE DU DG - COMITES TECHNIQUES DE L’AGPAOC

Mesdames, Messieurs les Ministres,

- Monsieur le Secrétaire Général de l’AGPAOC,

- Monsieur le Préfet Maritime,

- Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux Membres de la Communauté Portuaire de Lomé (A2PL),

- Mesdames, Messieurs les Directeurs de Département et Chefs de Service du Port Autonome de Lomé,

- Messieurs les partenaires sociaux du Port Autonome de Lomé,

- Honorables Délégués,

- Distingués Invités,

- Mesdames et Messieurs.


Au terme de quatre jours d’intenses activités, voici arrivé le moment de conclure solennellement les réunions des Comités Techniques de l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Il m’est donc particulièrement agréable de saisir cette occasion pour faire partager ma joie et ma satisfaction, et surtout, adresser mes  sincères félicitations  aux Honorables Délégués pour le travail abattu.

Merci pour vos nuits sans sommeil,
Merci pour vos familles délaissées au profit de notre Association.


Je voudrais, avant tout propos, au nom de tous les délégués ici présents, dire notre gratitude aux responsables et au personnel de l’hôtel Sarakawa pour le cadre offert et pour toutes les dispositions pratiques prises pour le bon déroulement de nos travaux qui prennent fin en ce moment. 


Sans toutes les dispositions prises, sans la disponibilité de chacun des organisateurs de cette rencontre, sous l’œil vigilant mais discret des agents de sécurité, il aurait été difficile sinon impossible, d’aboutir avec rigueur et efficacité aux avancées significatives auxquelles nous sommes parvenus.


Monsieur le Secrétaire Général,

Honorables Délégués,

Mesdames, Messieurs,

 Comme j’ai l’habitude de dire, tout est bien qui finit bien.

La rencontre de Lomé a constitué une pierre angulaire à l’édification d’une coopération régionale renforcée. 
Elle nous a permis de prendre fortement conscience de l’impérieuse nécessité  de collaborer plus étroitement au bon devenir de nos ports.

En effet, vous avez ardemment travaillé sur les problématiques de la congestion dans les ports, tout en préconisant les moyens de sauvegarde des infrastructures d’accueil, la réhabilitation des équipements de manutention et la création des ports secs. Les questions environnementales, qui sont d’ailleurs, d’actualité avec la tenue de la cop 21 à Paris tout récemment ; la définition des grands axes de promotion de notre organisation commune  etc, etc, sont autant de thèmes fort édifiants que vous avez su étudier.

Il me plait de louer la qualité des résultats obtenus et la pertinence des contributions qui confortent notre attachement à l’union, et raffermissent la confiance en notre capacité à nous organiser pour envisager de nouvelles perspectives pour nos institutions respectives.

Par la parfaite organisation des présentes assises, dont le succès est incontestable au vu des résultats dont je viens de faire mention, nous sommes convaincus d’avoir écrit une nouvelle page glorieuse dans les annales de l’histoire de notre Association qui va  célébrer en octobre prochain son 44ème anniversaire. Comme vous le savez, à 44 ans, je peux dire sans me tromper que notre Association a atteint l’âge de la maturité, j’allais dire mesdames et messieurs, honorable délégués que vous êtes tout simplement matures pour affronter tous les défis qui se posent à notre industrie maritime.

Je voudrais vous en féliciter et vous témoigner la sincère reconnaissance du Port Autonome de Lomé et de toute sa Communauté portuaire.
 
Un éminent personnage africain disait : je cite « …La chance de la survie de notre Union réside dans notre capacité à mettre en œuvre toutes les réformes structurelles et asseoir une économie forte et compétitive ». Fin de citation.

Ce rendez-vous du donner et du recevoir nous a permis d’échanger de manière franche et sincère nos expériences, de disséquer les multiples entraves à l’amélioration des prestations de nos ports et d’ébaucher des approches de solutions qui doivent impérativement nous conduire vers la plus grande compétitivité et l’émergence internationale de nos institutions de transport maritime.


Le Port Autonome de Lomé fera siennes les recommandations issues de cette rencontre. Et je voudrais, au terme de nos travaux, renouveler aux uns et autres l’attachement de nos Chefs d’Etat respectifs aux nobles idéaux de notre Institution commune et à la politique maritime et portuaire de notre sous-région.

Monsieur le Secrétaire Général,


Monsieur le Préfet Maritime,

Honorables Délégués,

Distingués Invités,

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais une fois encore revenir sur cette menace permanente qui plane sur nos places portuaires comme une épée de Damoclès. Le problème de la sécurité et de la sûreté maritime est un sujet plus que d’actualité qui préoccupe l’ensemble de nos institutions face aux multiples actes de piraterie observées sur nos côtes ces dernières années. C’est d’ailleurs pour cette raison que le Représentant du Ministre des Infrastructures et des Transport disais lors de la cérémonie d’ouverture dans cette même salle, je cite : «  le Togo qui est à la pointe de  lutte contre tout genre de trafic illicite en mer et qui abritera dans les prochains jours le sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la Sécurité Maritime et le développement en Afrique,  ne ménagera aucun effort pour apporter sa parfaite contribution afin de donner à cet outil d’intégration commun, les moyens d’atteindre les objectifs qui lui sont assignés grâce à la volonté politique du Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE » fin de citation.


C’est donc ensemble, unis et solidaires autour des idéaux communs que nous pouvons vaincre cette pieuvre qui risque, si nous n’y prenons garde, de nous causer de graves  préjudices aux conséquences incalculables.

Comme le disait si souvent le père de la nation togolaise : « Personne ne viendra de l’extérieur pour construire notre Afrique à notre place. Il appartient à nous fils et filles du Continent d’œuvrer inlassablement dans la paix, l’union et la solidarité, la concorde et la cohésion pour construire, une Afrique prospère ». 

C’est sur cette pertinente assertion que je tiens, au nom de la Communauté Portuaire de Lomé, à vous remercier sincèrement et à vous présenter notre vive et profonde gratitude pour votre participation active et remarquée, durant ces  jours que nous venons de passer ensemble.

En vous souhaitant un bon retour dans vos foyers respectifs, et en vous donnant rendez-vous à Dakar si Dieu le veut, pour le 38ème Conseil de notre Association et de la 10ème Conférence de l’APCP, je déclare clos au nom du Ministre des Infrastructures et des Transports, les travaux des réunions des comités techniques de l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique et l’Ouest et du Centre.



VIVE L’AGPAOC.

VIVE LA COOPERATION SOUS-RÉGIONALE ET INTERNATIONALE.

JE VOUS REMERCIE.
 
LES PARTENAIRES DU PAL: